Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2010

Concours littéraire et photographique Transsibérien 2011

Photo 794.jpg

Compagnie du Barrage – Bordeaux  (France ) - Concours Transsibérien 2011 (écriture/ image)

 

 

 Article 1 (Objet)

Par le présent règlement, du 14 octobre 2010 au 15 octobre 2011, s’ouvre notre sixième concours de nouvelles dont le thème est : TRANSSIBERIEN (le transport, le train, le voyage). Le genre est libre (poésie – essai – littérature générale – jeunesse – science-fiction – théâtre…). Les auteurs ont plusieurs choix de participation. Le premier, sédentaire, est l’envoi d’une nouvelle de 12000 à 25000 caractères durant la période d’ouverture du concours, réception par internet à l’adresse compagniedubarrage@yahoo.fr.

La deuxième forme de participation, nomade, consiste à écrire sa nouvelle dans le train mythique : Le Transsibérien. A prendre un transsibérien reliant Moscou (Russie) à Pékin (Chine)  en 7 jours et 6 nuits , et ce, durant la deuxième quinzaine du mois de juin 2011. Tous les auteurs- participants prennent le même train en seconde classe (kupé) ou première classe. Ils écrivent leur nouvelle durant le trajet. Les manuscrits des nouvelles sont ensuite collectés à l’arrivée, en gare de Pékin, par un des membres de la Compagnie du Barrage ayant pris le même train que les auteurs-participants.

Une troisième forme (nomade) est à l'attention des photographes. Elle consiste à prendre des photographies du voyage, en intérieur ou extérieur, jour ou nuit, sachant que l'une d'entre elles illustrera la première de couverture du recueil 2011. Au terme de son voyage, chaque photographe pourra choisir trois photographies, pour participation au concours.

La forme de participation sédentaire a pour finalité l’édition d’un auteur, de même pour la participation à l’écriture-voyage. Deux auteurs, au minimum, seront ainsi édités dans le recueil de nouvelles 2011 des Editions du Barrage imprimé à 2000 exemplaires en format mini-poche (13/9 cms). L'auteur dont la nouvelle est choisie en premier reçoit 10 exemplaires du recueil édité à parution, un exemplaire du roman TRANSSIBERIEN de Stéphane Boudy (Editions Gunten - 2010) et un chèque de 100 euros. Les autres lauréats reçoivent 10 exemplaires du recueil. Ils cèdent de manière non exclusive les droits d'auteur de leur nouvelle ou de leur photographie dans le cadre d'une diffusion non commerciale et limitée à l'action culturelle de l'association Compagnie du Barrage.  Le recueil bénéficie d'un service-presse auprès de médias, institutions culturelles et partenaires en France et à l'étranger (Un avenant du 24 octobre 2011 rend libres les dates de voyage, contactez l'association).

 

 

 Article 2 (Partenaires – diffusion)

Sont partenaires les sites internet francophones Wrath, Espace français, Envie d'écrire, Bonnes nouvelles, Editions du barrage, l'Institut français de Bucarest, les Universités de Craiova et Constanta (Roumanie) et le service d'action culturelle de l'ambassade de France d'Istanbul (Turquie). La diffusion (gratuite) des recueils sera exclusivement assurée par les participants qui auront pour consigne de diffuser au moins un recueil dans le train ou dans une gare en donnant celui-ci à un passager. Chaque auteur-participant recevra ainsi deux recueils gratuits à parution. Cette diffusion-hommage salue le travail des auteurs ayant écrit sur un parcours ferroviaire mythique de plus de 7000 kilomètres.

 

 

Article 3 (Participations)

Première forme (Inscription à la forme sédentaire) : chaque auteur envoie une nouvelle de 12 000 à 25000 caractères par internet à l’adresse-mel de la Compagnie : compagniedubarrage@yahoo.fr, un courrier avec ses coordonnées, une enveloppe affranchie (0,56 euros) à son adresse et un chèque de 7 euros (ordre de l’association compagnie du barrage) à l’adresse postale : Compagnie du Barrage 5 Place du Marché des Chartrons 33000 Bordeaux (France). La participation, par auteur, est limitée à deux textes (Une nouvelle: 7 euros, deux nouvelles: 14 euros).

Deuxième forme (Inscription à la forme nomade) : chaque auteur participant écrit dans le Transsibérien une nouvelle de 12000 à 25000 caractères. Il s’inscrit par voie postale à l’adresse de la Compagnie du Barrage mentionnant ses coordonnées, joignant une enveloppe affranchie (0,56 euros) à son adresse et un chèque de 40 euros (adhésion annuelle à l'association : chèque à l'ordre de l'association Compagnie du Barrage). Une seule nouvelle est proposée par auteur.

Troisième forme (Inscription des photographes): chaque auteur-photographe participant s'inscrit dans les mêmes conditions que les participants à l'écriture nomade. A l'arrivée, à Pékin, chaque auteur-photographe envoie à l'adresse mel de l'association trois photographies de son choix.

Chaque participant peut s'inscrire aux trois formes du concours Transsibérien 2011.

Tous les participants à la forme nomade, écrivains et photographes, seront  contactés par un des membres de la Compagnie du Barrage avant le 15 février 2011. L’association, dont certains membres ont effectué plusieurs trajets (aller/retour) Moscou-Pékin en train, s’engage à aider les auteurs-participants à préparer leur voyage. A fournir les conseils nécessaires pour faciliter les démarches (visas – billets – hôtels) et diminuer ainsi de moitié le coût du voyage (prix-agence : environ 2000 euros). Tous les frais de voyage sont à la charge des participants. Compter environ 1000 euros pour aller de Paris à Pékin en bus et train, pour une durée de 10 jours de voyage: bus, train, hôtels (Riga, Moscou, Pékin) et visas inclus (Russie – Mongolie – Chine). Ajouter 300 euros pour un trajet en première classe.

Les membres de la Compagnie du Barrage prennent le même train que les participants jusqu'à Pékin (Chine) depuis Bordeaux, Paris, Riga (Lettonie) ou Moscou (Russie), en train et bus exclusivement. Tous les participants règlent individuellement leurs frais de visas (Russie – Mongolie – Chine), transports et hébergement. A Pékin, les participants programment eux-mêmes un vol de retour (ou un train), une visite de la Région etc

Les frais d’inscription au concours de nouvelles 2011 (sédentaire ou nomade) de la Compagnie du Barrage ne sont pas récupérables en cas de désistement. Les participants étrangers sont invités à se rapprocher de l'association pour le mode de règlement de leur participation au concours. Cet argent est entièrement affecté à l’impression du recueil de nouvelles 2011. Le concours de nouvelles de l'association Compagnie du Barrage ne reçoit aucune subvention. Les résultats seront communiqués sur le site de la Compagnie : www.compagniedubarrage.com le 1er décembre 2011 et les recueils édités dans un délai maximum de trois mois.

 

Article 4 (Jury)

L' écrivain Marc Séfaris, La blogueuse littéraire Lise-Marie Jaillant. Un producteur de cinéma franco-australien (Melbourne), la Guesthouse  - le « All in one » à Chiang Maï (Thaïlande), L’éditeur Gunten (Dole), un professeur de philosophie, deux membres de la Compagnie du Barrage à Bordeaux.

 

Article 5 (Cadre associatif 1901)

L'inscription au concours constitue une adhésion à l'action culturelle de l'association dont l'exposé se trouve sur le site www.compagniedubarrage.com. Aucun mailing de participants n'est constitué ni projet de vente en réseau. Chaque auteur- participant coopère à la production d'un recueil de nouvelles dans le cadre d'une action littéraire alternative. Les recueils de nouvelles ne sont pas commercialisés. Ils peuvent être commandés à l'association (Recueils 2006 – 2007 – 2008- 2009 - 2010) contre 6 timbres l'unité.

10/01/2009

Entretien avec Ghislaine Maïmoun

Ghislaine Maimoun.jpg

  1. Ecrivez-vous depuis longtemps ?


J’écris depuis l’âge de 8 ans. D’abord de petites histoires, puis quelques récits à suspens et des poèmes à l’adolescence. Après une interruption — un mariage et deux enfants — je me suis remise à l’écriture sérieusement depuis 7 ans.


  1. Avez-vous participé à de nombreux concours de nouvelles ?


Je participe assez régulièrement à des concours de nouvelles ou des appels à textes d’éditeurs ou de revues. Certaines de mes nouvelles ont d’ailleurs été retenues, en ligne ou dans des revues papier. J’ai également envoyé des manuscrits à des éditeurs.


  1. Dans quelles conditions avez-vous écrit la nouvelle « Journal des jours de peur » ?


Sensibilisée au problème de la Birmanie par l’actualité, j’ai désiré en savoir plus et me suis documentée, notamment grâce à l’hebdomadaire « Courrier International ». L’écriture sous forme de journal m’est venue assez naturellement et j’ai pensé que ma nouvelle conviendrait bien à votre concours.


  1. Pensez-vous que la littérature ait un pouvoir sur la marche du monde ?


Pour moi, le livre constitue la première source de culture et bien souvent, la plus accessible. Bien plus que le théâtre ou la peinture par exemple … L’écrit est partout. Il distraie, mais aussi informe et peut sensibiliser le plus grand nombre. Son pouvoir est donc très important. Ce n’est pas un hasard si de nombreux pays, y compris les démocraties, pratiquent la censure. Ou si d’autres maintiennent leur population dans l’analphabétisme. Ils sont bien conscients du pouvoir des mots …

Je pense donc que oui, la littérature a un pouvoir sur la marche du monde. Répandue de façon massive, elle sera l’instrument de la prise de conscience des peuples et de leur action sur les gouvernements. Un instrument de liberté, en somme.

01/08/2008

règlement du concours de nouvelles 2009

Compagnie du Barrage à Bordeaux- Concours de nouvelles 2009

Article 1

Le présent concours est ouvert au monde francophone et son thème est libre. Son but est de faire découvrir des auteurs qui débutent ou ne trouvent pas forcément leur place dans les contraintes de l'édition traditionnelle ou des auteurs confirmés attirés par une publication dans un format original. Pour ce faire, le jury décide d'éditer une à trois nouvelles dans un recueil au format mini-poche. Nous entendons par nouvelle « un texte court » et n'attendons pas nécessairement un récit bien ficelé avec une fin qui éclaire l'histoire entière (la fameuse chute). Des textes poétiques, d'impressions, de réflexions, peuvent aussi trouver leur place dans ce concours.

Chaque participant peut inscrire au plus deux nouvelles. Les frais de participation sont de 9 euros par nouvelle et participant. Cet argent est entièrement affecté à l'impression des nouvelles.

Article 2

Le tirage est d'environ 2000 exemplaires qui sont diffusés gratuitement auprès de services culturels partenaires de la Compagnie du Barrage à l'étranger (Casablanca, San Francisco, Tripoli, Saigon, Izmir, Ankara, Angkor, Melbourne, etc) ou d'adhérents. Les lecteurs sont des étudiants en français, des résidents ou expatriés francophones.

Chaque auteur publié reçoit la somme forfaitaire de 50 euros ainsi que 10 exemplaires du recueil de nouvelles. Il cède ses droits d'auteur non-exclusifs à l'association. Ce qui veut dire que sa nouvelle peut ne pas être inédite ou qu'elle peut, en même temps ou plus tard, être publiée chez un autre éditeur. Tous les participants reçoivent un exemplaire gratuit du recueil de nouvelles.

Article 3

Le concours est ouvert du 15 août au 15 décembre 2008. Les participants doivent faire parvenir:

Leur texte par internet, en pièce-jointe au format Word, à l'adresse: compagniedubarrage@yahoo.fr

Chaque texte comporte 10000 à 25000 signes (entre 8 et 20 pages environ).

Leur nom, prénom et adresse accompagnés d'un chèque de 9 euros à l'ordre de l'association Compagnie du Barrage à l'adresse: Compagnie du barrage/ Concours de nouvelles 5 Place du marché des Chartrons 33000 Bordeaux/ France.

Une enveloppe timbrée à 0,88 euros (inscrivez au dos votre adresse e-mail au crayon).

Une seconde enveloppe timbrée à 0,88 euros pour recevoir gratuitement le recueil de l'année précédente (facultatif).

Article 4

Les résultats du concours seront publiés sur le site de la Compagnie du Barrage www.compagniedubarrage.com à partir du 15 janvier 2009.

Les recueils seront publiés et diffusés à partir du 15 avril 2009.

Article 5

Le jury est composé de l'écrivain Alain Emery, de deux membres de la Compagnie du Barrage, d'un producteur de cinéma, d'un éditeur bordelais et d'une classe d'élèves étudiant le français à l'étranger.