Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2010

Parution du recueil Editions du Barrage

éditionsdubarrage04.jpg

 

 

 

Extrait de Un été 45 en Indochine de Yann Minh :

 

 

Je m'appelle Nguyên Van Binh, mon grand père maternel était un propriétaire terrien. Il possédait des rizières à Soc Träng dans le delta du mékong et des plantations d'hévéas, de café, de cocotiers au Km 125. Mon deuxième nom est Paul et c'est ainsi que m'appelaient ceux qui m'ont connu au viet-nam.

 

J'étais l'aîné des petits enfants et mon grand-père avait fait de moi l'héritier direct des terres, car il ne voulait pas que mon père qui était joueur dilapide l'héritage.

La plus belle période de mon enfance c'était lorsque je jouais dans les rizières avec les autres enfants de mon âge. On marchait dans la boue autour des touffes de paddy sauvage. Le paddy sauvage c'est du riz, et les poissons combattants se cachent dedans.

J'étais habillé de blanc car j'étais le fils du propriétaire et certains n'avaient qu'un espèce de short pour tout vêtement. Quand ils jouaient avec moi ils avaient très peur de le déchirer alors ils se mettaient complètement nus. (...)